Convertir un signal Gate en signal S-Trig

Dans le monde de l’analogique, les machines communiquent entre elles via des tensions. Il est donc nécessaire de définir des normes, des seuils etc. afin de permettre aux différents modules de produire un son cohérent. Vous avez sans doute déjà remarqué que certains séquenceurs ou certains synthétiseurs ont la capacité d’envoyer des signaux à d’autres afin de contrôler le déclenchement d’événements (notes, pas, start/stop etc.).

Les appareils dotés de cette fonctionnalité se subdivisent en deux catégories : la plupart d’entre eux nomment ces sorties (ou ces entrées) « Gate » et les autres « S-Trig ».

Pour les appareils munis d’une sortie Gate (comme le Doepfer Maq16/3, le Dark Time, le MCV24 ou les machines de Schaltwerk et de Regelwerk), une tension positive (+5V, +8V ou +12V) est utilisée pour déclencher le dispositif que l’on veut commander.

Pour les appareils du genre Moog, Korg ou Yamaha, c’est un court-circuit (connexion à la masse – le fameux « ground ») qui fait office de déclencheur, d’où le terme « Switched Trigger » ou « S-Trig ».

Comme beaucoup de musiciens, il est très courant de devoir utiliser en même temps des instruments qui utilisent la norme Gate et d’autres la norme S-Trig. Les problèmes de compatibilités deviennent alors un véritable souci. Nous allons donc présenter ici l’astuce qui consiste à convertir un signal Gate en un signal S-Trig.

Pour se faire, vous devrez réaliser un circuit électronique des plus simple : vous aurez besoin d’un cordon de patch jack mono, d’une résistance de 10kΩ et d’un transistor de type NPN. Le transistor est utilisé pour convertir le signal Gate en un signal S-Trig. La résistance sert à protéger le transistor des signaux qui pourraient éventuellement l’endommager.

Le schéma ci-dessous vous montrera comme réaliser ce petit montage.

S-Trig schematics

Il est évident que vous pouvez remplacer les jacks par les fiches de votre choix (fiches bananes par exemple, fiche 6,35mm d’un côté et 3,5mm de l’autres etc.)

Une petite modification apportée par les membres actifs du forum Anafrog consiste à ajouter une résistance de 100Ω à 150Ω entre le collecteur du transistor (la patte « C ») et le tip (point chaud) de la sortie S-Trig, là encore pour protéger le transistor.

Si vous ne trouvez pas de transistor BC549 ou 2N3904, vous pouvez les remplacer par des 2N2222A ou des 2N2219A. Ces derniers sont des transistors de commutation dédiés à des signaux rapides.

Voilà! Il ne vous reste plus qu’à sortir le fer à souder, l’étain et vous mettre aux travaux manuels!

Publicités
Cet article, publié dans Convertir un signal Gate en S-Trig, TUTORIELS, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s