KORG MS-20 : Mode d’emploi + Manuel technique – v1.02

kap-download

Publicités
Cet article, publié dans DOCUMENTS PDF, Manuels PDF - Version Française, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour KORG MS-20 : Mode d’emploi + Manuel technique – v1.02

  1. Jean dit :

    Merci pour ce beau travail qui représente certainement pas mal de temps !

    J'aime

  2. foox dit :

    bravo pour ce travail d’un passionné, assurément 😉 longue vie au MS-20 !

    J'aime

  3. simple and hold dit :

    4 ans depuis le dernier commentaire…
    Traduction très précise et très précieuse de documents très lacunaires. Et pourtant, beaucoup d’informations sur un synthétiseur de légende, loin d’être le semi-modulaire d’entrée de gamme décrit par certains. Si la partie « Panel Control » ne présente pas trop de difficultés (une connaissance de base d’une « ligne de synthèse » suffit), la dissection du Patch Panel demande plus d’attention – la clef selon moi étant de comprendre d’abord les connexions par défaut, bien sérigraphiées sur le synthé, et donc, les patchages possibles pour les contourner : la traduction d’Anatta + celle de l’article très enrichissant de T. Pittman + le manuel original devraient apporter une explication complète des possibilités (ou presque complète, chacun sachant qu’un synthé modulaire ou semi-modulaire a ce don aussi exaspérant qu’excitant de brouiller les pistes et de vous mener là où vous ne pensiez pas aller mais où vous êtes absolument ravi d’être arrivé, par un de ces « happy accident » qui font, il faut le dire, le sel de ces machines). L’Esp ne me semble pas inaccessible, de nombreuses vidéos existent sur le sujet pour compléter de façon audible la traduction d’Anatta.
    J’ajoute que je ne possède pas encore le Ms 20, que j’ai donc appliqué cette traduction sur l’application de l’Ims 20 de Korg qui embarque avec elle une réplique très bien venue du séquenceur Sq10 – on ne peut être mieux servi, sachant que le numérique reproduit des comportements calculés, mais jamais des incohérences ou des accidents.
    Je termine en remerciant grandement le travail du traducteur et la fourniture d’articles annexes.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s