LFO

Le LFO (Low Frequency Oscillation / oscillation de basse fréquence) permet de faire varier la valeur d’un paramètre périodiquement. Il se compose d’un oscillateur de très basse fréquence dont on peut modifier la forme d’onde ainsi que la fréquence.

Par exemple, si le LFO est de forme sinusoïdale et qu’il est lié au volume, celui-ci oscillera, montant et descendant selon la forme et la fréquence du LFO.

MS20 - LFO

Le MS-20 embarque sur son bord un LFO, identifié comme «modulation generator». Celui-ci a deux paramètres variables : WAVE FORM ey FREQUENCY, autrement dit « shape » et «rate». Le paramètre « shape » permet de faire varier en continue la forme d’onde et « rate » sa fréquence.

Le paramètre « shape » est une fonctionnalité inhabituelle pour l’époque. Il affecte le rapport cyclique de la sortie « pulse » et la forme de la sortie « sloped ». Lorsque le contrôle est complètement à gauche, la largeur d’impulsion est très grande et la sortie en pente est une onde en dents de scie montante. À l’opposé, l’impulsion est très étroite et la pente est celle d’une onde en dents de scie descendante. À mi-chemin, l’impulsion est à 50% de largeur et l’onde est un signal triangulaire.

La sortie pulse ou triangle est disponible dans le panneau de câblage. Sa valeur varie entre 0V et +5V, et il est possible de s’en servir pour déclencher le «sample and hold» ou bien les générateurs d’enveloppes.

La sortie sloped varie de -2.5V à 2.5V et est elle aussi disponible par le panneau de câblage. Elle se retrouve aussi dans le bus de modulation permettant de faire varier la fréquence des VCO et la fréquence de coupure des VCF sans devoir utiliser le panneau de câblage.

MS20 - LFO Routing

Ces contrôleurs permettent à d’autres parties du synthétiseur d’affecter la hauteur du VCO ou de faire varier la fréquence de coupure de chaque filtre. On peut ainsi reproduire des effets de vibrato, de trilles (ornement musical, imaginé au XVIème  siècle, qui consiste à alterner très rapidement deux notes éloignées d’un ton ou d’un demi-ton), des pitch bends, des balayages (sweeping) etc.

MG / T.EXT fait varier l’intensité du vibrato de la sortie « triangle » du générateur de modulation (MG), ou n’importe quel signal raccordé à la prise TOTAL.

EG1 / EXT: En l’absence de patch dans la prise FREQ du patch panel, ce contrôle varie l’effet de générateur d’enveloppe EG1 sur le VCO. Tournez le potentiomètre et jouez une note sur le clavier. Vous noterez que la hauteur de la note monte et descend en fonction des paramètres de l’enveloppe.
Lorsqu’un contrôleur est patché dans l’entrée dans la prise FREQ, par exemple la roue de contrôle (mod wheel), un système d’enveloppe, etc., le potentiomètre fait varier maintenant l’intensité de cet effet.

EG2 / EXT: Cette commande varie l’intensité de modulation du générateur d’enveloppe EG2 en l’absence de patch dans les entrées des filtres respectifs CUT OFF FREQ. Cet effet est appelé « filter contouring » et permet d’obtenir des changements de tonalité au fil du temps. Quand une source externe de modulation (mod wheel ou enveloppe inverse – EG REV OUT) est connectée dans l’entrée appropriée du CUTOFF FREQ, le potentiomètre fait varier l’intensité de l’effet de modulation externe.

lphpf

Publicités
Cet article, publié dans 6. LFO, KORG MS-20, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s